Comment protéger le nom de sa radio à l’international ?

Une radio c’est un programme, des voix, un concept. Mais au fil du temps, cela devient aussi une marque à part entière. Par conséquent, il convient de la protéger, au moins le nom mais aussi le logo, afin d’éviter qu’un individu peu scrupuleux vienne vous copier.

Dès lors, l’idéal, pour commencer, est de protéger officiellement la marque de votre radio auprès de l’organisme du pays vers lequel vous diffusez principalement. En France par exemple, il s’agit de l’INPI, en Belgique du BOIP, aux Etats-Unis de l’USPTO

Mais comment faire pour étendre cette protection à d’autres territoires ? Combien cela coûte-t-il ? Pour le savoir, nous avons demandé l’aide d’un expert. Maître Etienne Deshoulières est avocat au barreau de Paris, spécialisé propriété intellectuelle et nouvelles technologies. C’était l’interlocuteur idéal.

Etienne Deshoulières, avocat spécialisé propriété intellectuelle et nouvelles technologies.

Maître, pouvez-vous nous expliquer comment protéger le nom de sa radio dans différents territoires ?

« La première possibilité est de le faire pays par pays à l’aide d’un représentant habilité à le faire. C’est ce que propose Deshoulières Avocats en agissant directement auprès des organismes nationaux de propriété intellectuelles. »

Vous pouvez le faire dans tous les pays ?

« Pas tous. Aux Etats-Unis par exemple, je n’ai pas le droit. Mais j’ai un représentant au Etats-Unis qui va le faire pour moi. »

Il n’y a pas d’organisme mondial ?

Si. Il y a le système mondial des marques qui permet de faire en une seule procédure des dépôts de marques dans plusieurs pays en même temps. Et Deshoulières Avocats peut également intervenir à ce niveau.

Cela veut dire que l’on peut protéger en une seule fois sa marque pour la France, l’Allemagne et l’Italie si on le souhaite ?

Oui mais si c’est cela que vous souhaitez, il vaut mieux déposer une marque communautaire. Cela coûte 900 euros et votre marque est protégée dans les 27 pays de l’Union européenne (alors que le prix par pays est souvent autour de 400 euros). Cela veut bien dire qu’il faut faire du cas par cas en fonction de chaque radio. Le mieux est de contacter des experts, comme nous par exemple, pour choisir la bonne stratégie. Nous travaillons en anglais, français et allemand.