Etats-Unis : 53% de l’audio est désormais digital

La bascule était attendue. Elle vient de se produire, peut-être plus vite que prévu en raison de la crise du Covid-19. Aux Etats-Unis, on écoute désormais majoritairement de l’audio grâce au digital, par opposition aux appareils traditionnels. C’est ce que révèle l’étude Share of Ear d’Edison Research.

Aux États-Unis, avant les perturbations liées à la crise sanitaire du Covid-19, plus de la moitié du temps (55%) était passée à écouter de l’audio sur des appareils traditionnels linéaires, et 45% sur des appareils numériques.

Mais les choses ont changé depuis, au cours du deuxième trimestre 2020, 53% de cette écoute quotidienne se fait désormais sur des supports numériques (smartphone, ordinateur, télévision connectée, enceinte connectée…). Les appareils traditionnels ou non linéaires, c’est-à-dire les récepteurs AM / FM, les récepteurs SiriusXM, les lecteurs CD, les platines vinyles ou les chaînes de télévision comme Music Choice ne cumulent plus que 47% de la consomation totale.  

C’est la première fois que les outils numériques dépassent les formes d’écoute « historiques ». Cette évolution vient-elle de la crise sanitaire ? L’audience via les supports numériques a en effet enregistré une hausse de 8% lors de cette crise. L’arrêt de l’écoute en voiture et sur le lieu de travail, le passage à l’écoute à domicile ont conduit à ces changements.

« Le numérique qui dépasse le non-numérique, c’était presque inévitable. Selon la lente tendance que nous observons dans l’étude Share of Ear. Il semble que la crise a simplement accéléré le processus. Nous devrons attendre pour voir si ces chiffres reviennent à ce qu’ils étaient avant les perturbations » a déclaré le directeur de la recherche Laura Ivey.