Etats-Unis : le talk a le vent en poupe

Les auditeurs se tournent de plus en plus vers des contenus audio parlés et un peu moins vers la musique. C’est ce qui ressort du dernier « Spoken audio word report ».

L’audio parlé a le vent en poupe ! Si la musique reste largement le principal élément écouté par les auditeurs américains, le talk est en constante progression depuis 2014, avec une hausse globale de 30% de l’écoute de ce type de contenus aux Etats-Unis. Cela se voit encore plus nettement si l’on regarde la consommation de contenu grâce aux smartphones :

La consommation de contenu sur les smartphones évoluent nettement en faveur du talk avec un rapport qui est désormais de 70/30

En 2014, la consommation de contenus audio « talk » n’étaient que de 11% contre 89% pour la musique. En 2020, si la tendance ne s’est pas inversée, le rapport avance vers l’équilibre avec un rapport de 70/30 toujours en faveur de la musique.

75% de la population américaine a écouté un contenu audio le mois précédent. 43% en écoutent tous les jours.

Les raisons d’un tel succès sont nombreuses dans une croissance qui va de pair avec l’avènement du podcast. L’étude résume les motivations des auditeurs dans le nuage suivant :

Voilà qui prouve plus que jamais que la musique n’est plus du tout le seul type de contenu recherché par les auditeurs. En podcast ou en broadcast, le contenu parlé, à condition qu’il soit de qualité, est de plus en plus plébiscité.