Les podcasts ont cartonné pendant le confinement

La crise sanitaire que nous venons de traverser n’a pas eu que des conséquences négatives. Ainsi, elle a donné un très grand coup de booster à la consommation de podcasts dans le monde puisque, selon voxnest, elle a augmenté de 42% lors de la période de confinement.

L’impact a été différent selon les pays. Ainsi, en Europe, la progression est considérable puisqu’elle est de 53%. En revanche, aux Etats-unis, on enregistre une baisse de 20%. Pourquoi une tendance totalement opposée entre les deux continents ? Parce qu’aux Etats-Unis, la consommation de podcast, plus ancrée dans les habitudes des consommateurs, est très liée aux déplacements domicile-travail, déplacements qui ont disparu pendant le confinement. En revanche, on n’écoute pas de podcasts beaucoup de podcasts dans la voiture mais plutôt à la maison, ce qui a clairement favorisé cette consommation à la hausse.