Podcast : comment réussir une interview ?

Le contenu d’un podcast est souvent constitué par un échange entre deux personnes : le producteur du podcast et son invité. C’est ce dialogue entre ces deux personnes qui générera un réel intérêt de la part de l’auditeur. L’intervieweur doit amener l’interviewé à se confier, raconter son expérience, témoigner. C’est que dit l’invité qui est intéressant. Mais c’est à l’intervieweur de savoir provoquer la confidence, créer une atmosphère en posant les bonnes questions au bon moment. Pour un podcast réussi avec un invité, il faut soigner ses questions, sa préparation et son montage. Le travail se fait en plusieurs étapes. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

  1. La préparation personnelle : un travail de fond

Vous avez choisi votre invité, le lieu et l’heure de l’enregistrement sont fixés. Mais ne venez pas sans avoir préparé. renseignez-vous au maximum sur votre invité et préparez votre texte d’introduction (une présentation rapide) ainsi qu’une série de questions. Un conseil : choisissez un thème principal et développez vos questions en fonction de ce thème. Vos questions ne doivent pas partir dans tous les sens mais doivent avoir un ordre logique. Autre point important : faites en sorte que vos questions abordent bien tous les aspects du sujet qui sera traité avec l’invité.

2. La préparation avec l’invité : quelques ajustements

L’enregistrement est prévu dans quelques minutes ? Prenez quand même un peu de temps hors micro pour discuter avec votre invité et lui expliquer le ou les thèmes que vous souhaitez aborder avec lui. N’hésitez pas à lui donner vos questions à l’avance, quitte à en retirer ou à en ajouter en fonction de ses demandes. Le podcast n’est pas une interview-piège. N’oubliez pas que l’objectif est de mettre en confiance vos interlocuteurs. De plus certains invités, anxieux au moment de parler dans un micro, seront rassurés et plus détendus s’ils savent comment ils seront interrogés.

3. L’enregistrement : comme du direct !

Place à l’enregistrement. C’est le moment le plus important mais aussi souvent le plus agréable après la période un peu fastidieuse de la préparation. Notre conseil : faites comme si l’émission était en direct pour essayer d’enregistrer votre podcast en une seule prise. Enchaînez la présentation et toutes les questions sans vous arrêter, cela donnera un aspect plus naturel à la version finale. En revanche, si vous ou votre invité bafouillez ou hésitez à un moment, reprenez juste la question et redémarrez tranquillement. Vous gommerez tous ces petits défauts au montage

4. Le montage : n’en abusez pas !

C’est là que vous allez ajoutez intro et extro mais surtout que vous couperez tous les petits moments inutiles et les bafouillages évoqués plus hauts. Le podcast fonctionne bien sur un temps long : autrement dit, vous pouvez laisser quelques hésitations. Ne coupez pas le moindre petit temps mort au risque d’avoir une séquence trop montée et donc un peu artificielle.