Pour réussir votre podcast ? Misez sur l’originalité

Plus que jamais, « l’angle » de votre podcast est déterminant pour qu’il rencontre son public, mais aussi pour trouver des invités. C’est ce qu’explique l’Australienne Rachel Corbett, fondatrice de PodSchool.

L’offre mondiale de podcast est tellement large qu’elle paraît aujourd’hui illimitée. Il était déjà difficile pour un abonné Netflix de choisir sa série ou son film parmi un catalogue très large… Pour l’utilisateur d’une plate-forme d’écoute de podcasts, c’est encore pire ! Comment choisir le bon ? En faisant confiance au hasard ? A quelques mots clefs ?

C’est en se plaçant du point de vue de l’utilisateur que l’éditeur de podcast peut se rendre compte de la difficulté à trouver ses auditeurs. Et pour se démarquer, il n’y a pas beaucoup de solutions : il faut surprendre, innover, ne rien faire comme les autres. C’est ce qu’explique l’Australienne Rachel Corbett, fondatrice de PodSchool, dans un récent article sur son blog. « Si votre idée est « conversations avec des personnes intéressantes », cela ne suffira pas à convaincre quelqu’un d’arrêter de faire défiler son application de podcast, raconte Rachel.

« Cependant, si votre émission est « conversations avec des chefs de secte » ou « conversations avec des milliardaires », cela donne à votre public potentiel une idée claire de ce qu’il obtiendra lorsqu’il cliquera sur play, suivre ou s’abonner. Cela donne également une raison d’essayer l’émission. »

Mais le choix d’un concept original est aussi important pour trouver les invités qui participeront à votre podcast. Rachel Corbett poursuit : « Quand je contacte les invités pour mon émission « You’ve Gotta Start Somewhere », je leur dis très clairement : « Cette émission est centrée sur la façon dont vous êtes entré dans le show business et les premiers jours de votre carrière. » Je ne leur envoie pas de courrier électronique en leur disant « c’est une discussion générale sur votre vie », ce qui, pour la plupart des gens, est terrifiant. Lorsque vous pourrez expliquer clairement aux clients potentiels ce que vous allez couvrir, ils se sentiront plus en confiance pour dire oui, car ils sauront à quoi ils disent oui.« 

L’avantage du podcast, c’est que l’on peut tester son concept sur quelques semaines ou quelques mois et en tirer les conclusions pour poursuivre ou passer à autre chose. Mais l’important, conclut, Rachel Corbett, est de « ne pas traiter 20 choses à la fois ».