Quelle est la durée idéale d’un podcast ?

Combien de temps doit durer mon podcast ? Cette vaste question a été abordée dans un article de podnews et, comme on peut s’en douter la réponse est loin d’être claire.

La première question à se poser est en effet : pendant combien de temps un auditeur sera prêt à m’écouter ? Quel temps a-t-il à consacrer à l’écoute de mon podcast ? Si l’on part du principe que beaucoup d’écoutes de podcast se font sur le trajet domicile/travail (même si la crise sanitaire change la donne depuis quelques mois), regardons donc la durée moyenne de ce type de trajet. En France, cette durée irait de 20 à 44 minutes, selon un article du Parisien. Aux Etats-Unis, cette durée est en moyenne de 26 minutes. Des chiffres qui incite à faire un podcast d’au moins 20 minutes.

Reste que la durée moyenne d’un podcast, en 2019, était de… 37 minutes ! Et même de 53 minutes si l’on tient compte des 100 podcasts les plus écoutés. Voilà qui fait réfléchir.

Par ailleurs, une étude d’Edison Research, effectuée auprès de 1000 Américains qui savent ce qu’est un podcast mais n’en écoutent pas, indique 50% d’entre eux ont fait ce choix car les podcasts sont trop longs… Voilà qui sème encore un peu le trouble…

D’autant qu’une étude publiée sur allaccess.com indique que deux tiers des habitués du podcast reviennent vers celui-ci pour l’achever s’ils n’ont pas eu le temps de l’écouter en une seule fois.

Bref, avec ces chiffres, nous ne sommes pas plus avancés.

Il semble en fait que la bonne question à se poser soit : de combien de temps ai-je besoin pour raconter mon histoire, réaliser mon interview, mener ce débat… Le tout en faisant attention à ce que chaque minute soit suffisamment intéressante pour donner envie à l’auditeur de rester ou de revenir plus tard s’il doit interrompre l’écoute. En cela, le montage du podcast, qui gommes les imperfections et les temps faibles s’avère être une étape capitale.

En conclusion :

  • Le podcast ne doit pas être trop court (deux minutes…) mais d’au moins 15 à 20 minutes pour être utilisé par l’auditeur pendant son temps disponible pour cela.
  • Il n’y a pour autant pas de réelles règles : l’important est la qualité et la densité du podcast. En cela, le montage sera décisif pour garder le rythme et maintenir l’auditeur en haleine.