Quelles sont les qualités pour être un bon podcasteur ?

Vous avez envie de vous lancer dans le podcast ? Vous avez raison, c’est un secteur en plein développement, avec, en prime, des possibilités infinies de créativité. Sur le podcast comme en webradio, les formats audio traditionnels explosent et tout devient possible. Tous les thèmes sont abordables et trouveront forcément leur public après un bon référencement.

Reste à savoir si vous avez les qualités pour incarner votre podcast. Il n’est pas nécessaire d’être animateur radio ou journaliste de formation pour vous lancer dans l’aventure, même si ce sont des profils qui peuvent permettre de vite trouver les bonnes clefs pour réussir. Mais voici les qualités nécessaires pour créer un bon podcast, à retrouver également dans cet article de Forbes.

  1. L’art de la conversation

Un podcast n’est pas une interview journalistique classique. Pas de question qui dérange, ni de relances permanentes. Le podcast, c’est surtout un partage d’expérience, un échange où l’on prend le temps, où l’on sait, en douceur, amener l’invité vers le meilleur de lui-même, sans le brusquer. Un podcast peut souvent s’apparenter à une conversation au coin du feu. Attention toutefois à garder un rythme soutenu (le montage peut y aider). Savoir mener une conversation est donc un atout capital

2. Savoir écouter

Pour un intervieweur, surtout lorsqu’il débute dans l’exercice, rien n’est plus dur que d’écouter réellement son interlocuteur. On pose une question et… on a tendance à vite se concentrer sur la suivante, sans vraiment écouter son invité… Pendant l’enregistrement d’un podcast, pensez à écouter votre invité, à le laisser parler et même… à écouter ses silences quand il y en a (les silences veulent parfois dire beaucoup). Encore une fois, n’oubliez pas que le montage sera là pour réduire les éventuels temps morts.

3. Savoir écrire

Soignez votre introduction, la présentation de votre invité, le libellé de vos questions. Même si le podcast peut et doit souvent laisser libre cours à une part d’improvisation et de spontanéïté, la qualité de votre podcast sera plus élevée si tout est correctement écrit. Le plus important est de contextualiser le sujet dès l’introduction en répondant rapidement aux fameux 5 W (what, where, when, who, why). N’oubliez pas que chaque épisode de votre podcast doit être indépendant et compréhensible même si on n’a pas écouté les autres. Tous vos auditeurs n’écouteront pas forcément toute votre série dans l’ordre chronologique.

4. Faire des recherches

Pour poser les bonnes questions, il faut bien connaître le sujet dont parle votre invité. N’hésitez donc pas à faire quelques recherches sur la personne mais aussi sur le sujet précis dont il vient parler. Quelques recherches sur Google seront le plus souvent suffisantes pour trouver quelques questions clefs qui rendront votre podcast structuré et agréable à écouter.

5. Savoir travailler les angles

Choisissez un angle d’attaque pour votre podcast : le nom de l’invité et sa fonctione ne suffiront pas. Sachez titrer et angler correctement votre séquence pour devenir attractif. Quel angle choisir ? C’est assez facile : il faut déterminer le petit détail, le point d’accroche dans la vie, le parcours de votre invité, qui va donner envie de cliquer et d’écouter votre podcast. N’oubliez que l’angle n’est pas le sujet mais juste la façon d’aborder le sujet.