Radio Bistro trouve toujours de nouvelles pépites musicales

Avec Joël Loyer, Philippe Mottes a cofondé Radio Bistro il y un an et demi, tout près de Nantes. Le nom est très français mais fonctionne aussi très bien à l’international. Au programme de cette radio programmée et diffusée avec Shoutcast, des découvertes et des artistes confirmés dans une playlist très travaillée. Philippe a répondu à nos questions.

Bonjour Philippe, peux-tu rappeler brièvement le concept de la radio ?

Radio Bistro a fêté son 1er anniversaire pendant le confinement. La programmation est 100% musicale autour d’artistes connus ou méconnus, internationaux ou français. Nous souhaitons partager des pépites musicales de 2 à12 mn de pop, soul, jazz, funk, blues, rock, world, reggae…

La radio a choisi le Bistro comme nom pour symboliser la France et la convivialité, les échanges, les rencontres… avec des artistes qui ont pour la plupart commencé en live sur des petites scènes. Le mot Bistro résonne pour tous ceux qui nous écoutent à l’international. Nous sommes d’ailleurs ravis de découvrir nos taux d’écoute aux Etats-Unis, en Afrique et sur les autres continents…

Comment a évolué la radio au cours de cette première année d’existence ?

Radio Bistro a créé ses jingles en français et en anglais. Le site est également bilingue. Certaines journées ont une audience internationale plus élevée qu’en France… 

Radio Bistro a pris l’orientation de mettre d’avantage à l’honneur des artistes féminins comme Amy McDonald, Melody Gardot, Sharon Jones, Tangled Tape, Gossip, Susan Tedeshi, AngeliqueKidjo, Tanya Stephens, Clara Luciani… et tant d’autres…

Ensuite, l’objectif est de mieux mettre en visibilité les talents à découvrir… ce que nous appelons « les Rencontres de Radio Bistro ». Nous sommes contactés chaque semaine par des chanteurs, des groupes, des managers pour diffuser leurs titres. Ces rencontres sont des opportunités et aussi des vrais contacts comme nous pourrions en avoir autour d’un café à la terrasse d’un bistro.

On imagine que la période du confinement a été particulière pour la radio et les artistes…

Oui. Le confinement a été l’occasion de nombreux contacts avec des artistes… C’est un vrai plaisir ! Je me souviens des Québecois« Les Mauvaises Têtes » qui m’ont proposé un nouveau slogan : Radio, Boulot, Bistro ! Nous venons d’ouvrir une page dédiée à ces « Rencontres » sur notre site.

Quel plaisir de programmer Kabo entre M et Cream, de glisser Petite Plume Sauvage entre Dusty Springfield et Groundation ou encore Nouzotte entre Steven Wilson et Sly and The FamilyStone…

Y-a-t-il des projets pour 2020/21 ?

Joel et moi partageons les différentes responsabilités. Mais nous recherchons une personne pour partager notre projet sur les différents réseaux sociaux sur lesquels nous voulons nous développer dans les mois à venir…  Cette personne sera vraiment la bienvenue ! Elle peut nous contacter via notre site.

Radio Bistro va contacter d’ici la fin de l’année 2020, le réseau des bars, bistrots et restaurants pour leur proposer notre programmation… la thématique est là !

Le lien vers le site officiel de Radio Bistro