Studio One Prime, un outil idéal et gratuit pour jingles, voice track et podcast

Vous cherchez un nouvel outil pour créer vos jingles, voice track et podcasts ? Le tout sans débourser le moindre centime ? Alors n’hésitez plus, Studio One version prime semble être la solution idéale. Bien plus performant qu’Audacity, mais toujours gratuit et de façon illimité, Studio One Prime est un logiciel très simple à utiliser et qui vous simplifiera la vie. Comment s’en servir ? On vous guide ici dans vos tout premiers pas.

Sachez tout d’abord que la version gratuite dont nous allons parler est largement suffisante pour travailler en webradio. Elle est toutefois un peu fastidieuse à installer. Il faut aller sur presonus.com puis produits, chercher studio one, acheter, créer un compte et choisir la version gratuite et illimitée, ça se passe sur cette page. N’ayez pas peur vous n’aurez rien à débourser, même si vous êtes obligés de vous inscrire et de cliquer sur « Acheter ».

Une fois votre inscription réalisée vous allez recevoir une code par mail, cela permet de télécharger et d’installer le logiciel.

Lancez, le logiciel. Vous allez pouvoir configurer votre profil (profil de l’artiste) ainsi que la configuration audio.


Mais pour commencer créons un nouveau morceau, c’est-à-dire avec une interface vide. C’est également sur cet écran que l’on choisit le nom, l’endroit où le fichier va être sauvegardé ainsi que les réglages de l’enregistrement (échantillonage etc…).

 Vous voilà prêts pour commencer la fabrication de votre premier Voice Track sur Studio One. Pour tester les capacités de ce logiciel, nous vous conseillons par exemple d’importer un bed.

Créer ensuite une piste pour votre voix. Vous pouvez lui donner un nom et des caractéristiques (et en choisir la couleur !). Vous avez donc votre piste voix et une piste avec un bed. Cette piste voix, il va falloir lui donner la fonction enregistrement en cliquant sur l’icône en forme de rond (à côté des fonctions S comme solo et M comme mute).

En cliquant ou pas sur l’icône à droite de l’enregistrement, vous pouvez choisir de vous entendre dans le casque ou de ne pas vous entendre. Voilà, vous avez ainsi préparé la piste à l’enregistrement.

Vous avez également la possibilité, en cliquant en bas à gauche des réglages de la piste, d’accéder aux réglages supplémentaires pour le volume ainsi que le pan (oriantation à gauche ou à droite). 

Pour votre enregistrement voice track  test, vous pouvez « muter » le bed pour ne pas l’entendre et baisser le volume de la piste (-20 par exemple).

Vous êtes prêt pour enregistrer votre premier voice track. Pour cela, il suffit de cliquer sur le rond rouge en bas presque au milieu de l’écran. À vous de jouer ensuite.

Une fois votre voix enregistrée, vous pouvez appuyer sur stop (ou la barre d’espace). À vous ensuite de positionner votre voix au bon endroit par rapport à votre bed, voire de faire un fade out du bed à la fin de votre voix pour que l’élément soit propre. Pour modifier/couper votre voix, vous pouvez double-cliquer dessus. Elle apparaît ensuite en bas de l’écran et en gros et il est très intuitif de travailler l’élément. 

Parlons maintenant du traitement de la voix. Cliquez sur affichage, puis sur console. La console/table de mixage va apparaître avec une tranche par piste, ainsi que votre master, somme de toutes vos pistes. 

On peut donc traiter le son de chaque piste (votre voix et votre bed) mais aussi avoir un traitement de son final. Le gros avantage est que vous allez pouvoir sauvegarder vos préférences de traitement de son, ce qui est très utile quand vous faites du voice track. Vous n’aurez plus qu’à enregistrer votre voix, sans avoir à refaire les réglages. Votre voix sera toujours traitée de la même manière !

Pour travailler votre voix, vous pouvez, par exemple, tester Channel Strip, qui se trouve dans la configuration gratuite avec un compresseur et un égaliseur (il suffit de déplacer avec le curseur le bloc channel strip vers la piste que vous souhaitez traiter). À vous de faire les réglages que vous souhaitez.

Le son qui sera sur cette piste aura systématiquement ce traitement de son. Vous pouvez appliquer une traitement de son à n’importe quelle piste, y compris le master.

Quand vous avez terminé, il vous suffit d’exporter le fichier en cliquant sur Morceau puis Exporter le mixage.

Il ne vous reste plus qu’à sauvegarder cette session pour la réutiliser lors de votre prochaine enregistrement de voice track. Ce sera, par exemple, votre préréglage de base (bed + traitement de son) pour tous vos voice track. Pour la sauvegarder, il vous suffit de cliquer sur fichier puis sauvegarder une nouvelle version.

Voilà, vous avez suffisamment d’éléments pour vous mettre sans trop de difficultés à utiliser Studio One Prime. Ce logiciel regorge d’options et de réglages pour vous permettre de créer le meilleur contenu audio possible. C’est gratuit, vous auriez tort de ne pas en profiter.